La grande histoire des applications de running

En 2011, il a pris son envol. En 2013, il a laissé les mots “jogging” et “course à pied” le regarder prendre le large. Lui, c’est le mot “running”. En 2016, il est bien installé, loin devant ses rivaux, au classement des occurrences les plus recherchées sur Google. Comme le symbole de la mode “running” que rien ne peut arrêter. Les chiffres l’attestent. En 2016, en France, 12 millions de personnes disent pratiquer la course à pied au moins une fois par semaine (soit 17% de la population française), contre 6 millions en 2000.

Alors, l’époque serait à la solitude ? Pas vraiment. Souvent, les runneurs aiment courir en bande. Qui plus est, même lorsqu’ils sont seuls, ils aiment être accompagnés d’une application de running sur leur portable qui les encourage, évalue leur performance et leurs donne leurs temps de course. L’une des premières à avoir atterri sur le marché est la fameuse application ‘Nike + Ipod’, lancée en 2006. A l’époque, le partenariat entre les deux géants du sport et de l’informatique était unique. Le lancement avait eu lieu en grande pompe, à New York avec Paula Radcliffe en guests et Marc Parker, le boss de Nike avait pesé ses mots ce jour là :

Feedbacks pendant la course et applications rachetées

Récit

La grande histoire des applications de running

/ EN PARTENARIAT AVEC    /

En 2011, il a pris son envol. En 2013, il a laissé les mots “jogging” et “course à pied” le regarder prendre le large. Lui, c’est le mot “running”. En 2016, il est bien installé, loin devant ses rivaux, au classement des occurrences les plus recherchées sur Google. Comme le symbole de la mode “running” que rien ne peut arrêter. Les chiffres l’attestent. En 2016, en France, 12 millions de personnes disent pratiquer la course à pied au moins une fois par semaine (soit 17% de la population française), contre 6 millions en 2000.

Alors, l’époque serait à la solitude ? Pas vraiment. Souvent, les runneurs aiment courir en bande. Qui plus est, même lorsqu’ils sont seuls, ils aiment être accompagnés d’une application de running sur leur portable qui les encourage, évalue leur performance et leurs donne leurs temps de course. L’une des premières à avoir atterri sur le marché est la fameuse application ‘Nike + Ipod’, lancée en 2006. A l’époque, le partenariat entre les deux géants du sport et de l’informatique était unique. Le lancement avait eu lieu en grande pompe, à New York avec Paula Radcliffe en guests et Marc Parker, le boss de Nike avait pesé ses mots ce jour là :

Feedbacks pendant la course et applications rachetées

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :