LE TRAITEMENT DES COURBATURES

• Le repos

Du fait du simple repos, même sans soins particuliers, les douleurs disparaissent généralement en 3 à 4 jours.

• La chaleur

On peut raccourcir cette durée en utilisant la chaleur sous forme de bains en piscine à 28° C, de sauna, de cataplasmes humides avec de l’eau tiède, de massages légers dits décontracturants (étirements, effleurage). Ces frictions musculaires seront pratiquées’ comme toujours de l’extrémité du membre à sa racine.

• Eviter la surchauffe

Se prélasser dans un bain très chaud après un entraînement inhabituel en intensité et en durée, surtout par temps froid, peut être un moment très agréable de détente mais qui a l’inconvénient majeur de dilater les vaisseaux sanguins cutanés et musculaires avec pour conséquence la sortie des liquides à travers les tissus.
Il est préférable de prendre une douche ou un bain rapide suivis d’une ablution froide pour contracter les vaisseaux.

• Le repos actif et la séance de décrassage

Les athlètes confirmés, notamment après une épreuve difficile courue dans des conditions climatiques défavorables, peuvent eux aussi ressentir des tensions musculaires qui disparaîtront plus facilement si l’on s’astreint le lendemain à faire une séance de décrassage. De même pendant la durée de la courbature du néophyte, il n’est pas déconseillé, bien au contraire, de pratiquer une activité physique plus douce. De cette façon, les muscles vont se remettre à fonctionner, se dégourdir et vont réactiver la circulation du sang.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s