Sommeil et running

Le point sur l’influence du sommeil dans la pratique du coureur, apprenez-en plus sur les liens qui unissent le running et l’oreiller.

Dormez mieux, courez mieux !

L’activité physique régulière a une influence positive sur le sommeil.

Elle permet de mieux récupérer et d’avoir une qualité de sommeil améliorée et plus réparatrice.

Le lien entre performance et sommeil réside dans le fait que nos muscles récupèrent lorsque l’on dort. Notre corps sécrète des hormones de croissance et les muscles se relâchent. D’ailleurs, les athlètes de haut niveau dorment plus que la moyenne.

Sommeil et running

Cependant, les entraînements trop tardifs peuvent retarder l’endormissement. En effet, en activité intense, nous sécrétons des neurotransmetteurs excitants et notre température corporelle augmente de façon importante. Ces réactions vont à l’encontre de l’apaisement nécessaire au sommeil.

Il est donc conseillé d’éviter les entraînements trop tardifs (Prévoyez 5h de repos avant de vous glisser dans les bras de Morphée).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s